CBD pour la santé

CBD & douleurs

« CBD » ne veut pas dire « Combat Bien la Douleur » et pourtant…

CBD et douleur sont deux termes connectés dans de nombreuses études cliniques passées et récentes (*). Pas question, en effet, pour les chercheurs de laisser de côté les propriétés bienfaisantes de la soixantaine de cannabinoïdes identifiés aujourd’hui, sous prétexte que l’un d’entre eux – le THC – est « planant ».

Une image contenant plante, arbre, vert, palmier

Description générée automatiquement

Le CBD, une molécule naturelle

CBD est l’acronyme du cannabidiol, un constituant naturel extrait des fleurs de la Cannabis sativa. Cette plante est un chanvre, sélectionné par l’INRA en 1960 pour sa grande productivité et sa faible teneur en THC  ; il est cultivé et destiné, en France, aux industries textiles, alimentaires et papetières. 

« Alors, finalement, le CBD Combat Bien la Douleur ou pas ? » nous direz-vous.

Le CBD, un allié millénaire temporairement laissé de côté

Régulièrement utilisé au cours de notre Histoire, dans la pharmacopée des plus humbles et des plus grands, le chanvre était surtout réputé pour ses capacités à soulager les douleurs chroniques et neuropathiques. 

Les Chinois s’en servaient déjà, il y a plus de 4 700 ans.

Selon leurs documentations, ils utilisaient le cannabis végétal en entier pour traiter les douleurs liées aux maladies inflammatoires, en tisanes comme en fumigations.

Nos écrits occidentaux rapportent eux aussi plusieurs usages. Le médecin particulier de la Reine Victoria d’Angleterre (1819-1901) – la Grand-Mère de l’Europe – lui prescrivait, par exemple, une huile cannabinoïde capable de soulager l’inconfort dû à ses menstruations. La plante a donc soulagé nos douleurs sous des formes variées pendant plusieurs milliers d’années.

Toutefois, l’effet planant du THC a provoqué le bannissement du chanvre de notre pharmacopée en 1953 ; le CBD et ses bienfaits ont, eux aussi, été temporairement mis de côté.

Le CBD, un ingrédient précieux, minutieusement sélectionné

Grâce aux avancées de la médecine moderne, les scientifiques ont découvert le rôle équilibrant de notre système endocannabinoïde dans les années 1990 et les cannabinoïdes sont à nouveau des alliés prometteurs.

Le cannabidiol, qui avait été isolé pour la première fois en 1940, est devenu la star de plusieurs études cliniques à travers le monde (*). Son potentiel contre la douleur dentaire convainc graduellement, jusqu’à aboutir à sa légalisation en 1996 en Amérique. Toujours à l’étude (seul ou couplé à des dosages minutieux de THC), il est devenu un ingrédient phare de médicaments soumis à prescription (comme le Sativex) qui servent à traiter des maladies neuropathiques, des troubles musculaires et des douleurs liées à la sclérose en plaques.

L’association du CBD au soulagement des douleurs du dos, des dents, de certaines lésions, des articulations, voire des os, est donc en cours de validation dans de nombreux laboratoires (*).

intérêt anti-inflammatoire et analgésique

Les recherches récentes veulent démontrer l’intérêt anti-inflammatoire et analgésique de cette molécule, dont les propriétés anti-oxydantes et protectrices ont déjà été établies. Douleurs chronique, neuropathique et musculaire… les applications prometteuses ne manquent pas et l’envie de soulager les personnes souffrant de rhumatoïde, d’arthrite, de tendinite, d’arthrose du genou et de lumbago non plus. 

Moins médiatisées que la douleur chronique ou neuropathique, les recherches sur les propriétés neuroprotectrices du CBD visent aussi des confirmations plus subtiles de ses bienfaits, concernant le soulagement des maux de tête, des crampes, des courbatures ou des règles douloureuses. 

Osez une goutte d’huile de CBD pour votre corps

Si l’utilisation et la commercialisation des produits à base d’huile de chanvre indien sont monnaie courante aux États-Unis, la Cour de Justice Européenne vient seulement de donner son accord pour la commercialisation de l’huile de cannabidiol chez nous (novembre 2020). 

Chez ND Health & Beauty,
nous avons choisi un laboratoire partenaire certifié et notre huile de CBD
est garantie à large spectre, avec une teneur en THC inférieure à 0,2%.

Attention : Vous pouvez utiliser notre CBD comme complément alimentaire, pour un bienfait profond et apaisant. Ce n’est pas un médicament. Même s’il est présenté sous forme de bonbons ou de préparation liquide destinée à être prise en unités mesurées de faible quantité, il ne constitue en aucun cas une alternative aux médicaments prescrits par un médecin et/ou délivrés par un pharmacien. Si vous avez une pathologie ou si vous êtes sous traitement médical, consultez votre spécialiste.

(*) Pour les férus de lectures scientifiques, nous en avons listé une trentaine dans l’article dédié aux études en cours sur le CBD. Les plus curieux pourront aussi se reporter à l’article dédié de Wikipedia (**).

(**) Pour les amoureux de détails : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabidiol (consulté le 30 juillet 2021, l’article était associé à 41 autres publications).